Le mur de soutènement

Le mur de soutènement :

Afin de permettre aux camions de venir nous livrer les matériaux sur le terrain, il fallait agrandir le chemin d'accès. Pas d'autre solution que de faire un mur de soutènement en limite de propriété et de combler. Notre choix se porte sur un mur en bloc à bancher, c'est plus facile à mettre en oeuvre que le béton armé, et plus solide que des parpaings traditionnels.

Il a fallu d'abord creuser une fouille, pour y couler la fondation (aussi grosse que celle d'une maison). On y place un chaînage, puis on coule le béton. Tous les 50 cms, on pique un fer à béton de 10 mm à la vertical. On laisse sécher, puis on dispose les rangées de blocs à bancher. Sur chaque rangée, on place deux fers à béton de 8 mm. On remplit les blocs avec du béton, beaucoup de béton. On fini par couler une arase (le sommet du mur) entre deux planches.

La fouille : on y voit le chaînage en fer, noyé dans le béton.

 

Les blocs : un fer à béton vertical tous les 50 cms, et deux fers à béton horizontaux par rangée.

 

L'arase : pour que le dessus du mur soit bien plan, on coule du béton entre deux planches de coffrage bien alignées.

Le mur prend forme. On mettra en place un drainage pour éviter que le poids de l'eau ne pousse le mur chez la voisine.



24/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres