Des appuis de fenêtres en bois

Nouveau problème, nouvelles solutions.

 

Je ne savais pas trop quoi faire pour les appuis de fenêtres dans la partie "ossature bois". 

- J'aurais pu mettre les fenêtres sur les bords extérieurs : pas à notre goût.

- J'aurais pu mettre des appuis en aluminium laqué de la même teinte (RAL 7016).  Oui, un temps envisagé en achetant de l'aluminium laqué chez un professionnel de la gouttière alu.

- Faire des appuis en bois.

On a finalement retenu la dernière option. D'une part parce qu'il restait plein de super bois de l'ossature, et aussi car j'avais envie d'essayer.

 

Voila comment j'ai fait :

Tout d'abord, il a fallu positionner la fenêtre et le volet roulant dans l'encadrement (pose en tunnel) pour situer exactement l'emplacement du rejingot.

Ensuite la fabrication proprement dite :

  • Assembler des restes de bois de l'ossature pour que la largeur soit sufisante. Comme je n'ai pas de fraise à entures multiples, j'ai simplement fait un assemblage à rainure et languette.
  • Ne pas oublier de faire une "goutte d'eau sous l'appui pour ne pas que l'eau qui coule ne vienne ruisseler sur la façade.

s

 

La goutte d'eau SOUS l'appui :

  • Après le collage j'ai fait plein de rainures dessous pour pouvoir créer une pente, afin que l'eau ne stagne pas dessus, car l'appui est trés exposé aux intempéries.

 

 

  • Ensuite quelques coups de rabot et voila la pente :

On voit ici l'appui à l'envers. La face de dessus ira ensuite dessous. On voit la goute d'eau à droite.

 

  •  Il ne reste plus qu'a coller et visser le rejingot. J'ai fait une petite pente avec une raboteuse (il suffit d'un petit montage trés simple) afin que le dessus du rejingot soit bien plat et que le bâti de la fenêtre vienne bien plaquer.

Et voila le resultat :

 

 

La pose des appuis :

 

J'ai commencé par mettre un joint en silicone transparent dessous l'appui. 

 

 

Ensuite deux bons gros joints avant de poser l'appui en bois.

 

Après, on pose l'appui et on le fixe en le vissant par dessous. Attention à bien calculer la longueur des vis pour ne pas qu'elles dépassent.

 

Il ne reste plus qu'a mettre un joint sur les côtés de l'appui, puis du joint sur le rejingot et à poser la fenêtre par dessus.

 

 

Et voila le travail :

 

 

A l'intérieur, pour combler l'espace au dessus des fenêtres (emplacement du volet roulant), j'ai mis de l'isolant rigide.

 

Ne pas oublier de bien combler le moindre trou avec du silicone. Pas de vent, pas de froid...



31/10/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres